xanax y 19 cefuroxime 250 mg bd paroxetine hydrochloride 40 mg ativan for weed anxiety leki z diazepamem bez recepty lcool pode matar
contact@docteur-savary.com - 01 45 42 42 00

LES LASERS

Les lasers (light amplification by stimulated emission of radiation) ont de multiples indications en dermatologie médicale et esthétique. Suivant la longueur d’onde émise par le laser les indications vont changer.
On va distinguer ainsi :

LES LASERS EPILATOIRES

La technique :
L’énergie du laser va être absorbée par le pigment du poil (mélanine), transformée en chaleur qui va détruire la racine du poil. Les poils blancs et très clairs ne sont donc pas une bonne indication du laser épilatoire.
Le laser agit à une certaine phase du cycle pilaire (phase de croissance). C’est pourquoi plusieurs séances sont nécessaires pour obtenir une épilation définitive.

Pourquoi pratiquer du laser épilatoire ?
Pour supprimer les poils indésirables quelques soit la partie du corps : les jambes, les cuisses, le maillot, les aisselles, les bras….
Pour éviter les inflammations, infections, une épilation à la cire, à l’épilateur ou à la pince.

D’où provient l’acide hyaluronique que l’on injecte ?

Les premiers acides hyaluroniques étaient extraites de crêtes de coqs. Depuis le années 1990 l’acide hyaluronique est synthétisées par des bactéries. C’est un produit d’origine synthétique, biocompatible, biodégradable Cet acide est ensuite modifié pour adapter sa viscosité, sa fermeté aux différentes parties du visage à traiter.

Les contre-indications ?

la principale est le bronzage.
il existe des lasers spécifiques pour les peaux pigmentées.

En pratique :

    • les épilations à la cire ou à la pince doivent être arrêtées environ un mois avant la première séance et pendant toute la durée du traitement. Par contre le rasage des poils est possible.
    • la zone à traiter par le laser sera rasée 24 à 48 heures avant la séance.
  • pendant la séance des yeux sont protégés par des lunettes spéciales.
  • la surface à épiler est balayée par le faisceau laser. Toutes les zones choisies sont traitées au cours d’une même séance.
  • le nombre de séances nécessaires varie entre six et huit, elles sont espacées de un à trois mois.

LES LASERS VASCULAIRES

Leur cible est le pigment rouge du sang (l’hémoglobine). Ils permettront de faire disparaitre les lésions rouges comme la couperose, les vaisseaux dilatés sur le visage en particulier sur le nez, les pommettes, les joues… Ils sont aussi utiles pour détruire les petites taches rouges apparaissant sur le corps (angiomes rubis)
Le nombre des séances varie en fonction de l’intensité et de la nature de la lésion, en moyenne
2 à 4 séances.
Après la séance il est possible d’observer :
· Une rougeur avec sensation de chaleur persistant pendant 4 à 48 heures (comme un coup de
soleil) · Parfois un œdème visible au niveau des paupières, des pommettes régressant en général en 2 à 3 jours.
· Rarement du 2° au 6°jour, de minuscules croûtes de la taille d’une tête d’épingle facilement masquées par une crème teintée ou un fond de teint, disparaissant sans laisser de traces.

LES LASERS PIGMENTAIRES

Leur cible est le pigment brun de la peau. Ils sont utilisés pour traiter les taches solaires qui apparaissent sur les zones régulièrement exposées au soleil comme le visage, le décolleté et le dos des mains.
Ces lasers ne sont pas destinés à traiter les pigmentations diffuses comme les masques de grossesse (mélasma) qui relèvent d’un traitement par crème dépigmentatante.
Les taches sont traitées de façon isolées, Les suites sont marquées par une rougeur localisée intense puis suivies quelques heures après des croutes superficielles qui disparaissent en en 8 à 10 jours.
Les impacts lasers sont plus désagréables que douloureux et ne nécessitent pas d’anesthésie locale.
En cas de lésions multiples, nombreuses il est possible d’utiliser la LUMIERE PULSEE (IPL) qui a l’avantage de faire disparaitre les taches et d’avoir un effet régénérant sur la peau en éclaircissant le teint.

LA LUMIERE INTENSE PULSEE (IPL)

L’IPL a pour but de diminuer les signes de vieillissement de la peau liés au soleil.
Quelles sont les indications de l’IPL ?
La lampe flash est utilisée pour traiter :
– Les taches pigmentées
– Les modifications vasculaires telles que la couperose
– L’élastose (pores dilatés, perte dé tonicité)
Les zones qui réagissent le mieux à ce traitement sont le visage, le décolleté et le dos des mains.
Comment agit l’IPL ?
L’énergie lumineuse émise par la lampe IPL est absorbée par les différentes cibles de la peau :
– En surface par les taches et les rougeurs.
– Puis dans le derme superficiel et moyen, l’énergie emmagasinée conduit à une réaction inflammatoire entraînant à terme, un remodelage
Le nombre de séances varie de 1 à 2 .
Il est impératif de se protéger efficacement du soleil dans les semaines qui suivent l’acte laser.

LES LASERS FRACTIONNES ABLATIFS

Ils réalisent une vaporisation localisée sous forme de petits puits séparés les uns des autres
Cette technique permet d’agir en profondeur en respectant des intervalles de peau saine rendant les suites moins longues que lors d’une vaporisation de la totalité de peau. Le médecin règle la profondeur et la densité de ces puits en fonction des types de peau et de l’indication du traitement laser.


Les meilleures indications de ce type de laser sont:
• le vieillissement du visage avec l’aspect de peau fripée, les ridules notamment dans leur localisation à la lèvre supérieure et autour des yeux.
• Les cicatrices d’acné en creux du visage. Dans ce cas l’acné doit être guérie et le traitement des cicatrices les plus en creux peut-être précédé par une technique de CROSS (application localisée de TCA concentrée)
• L’amélioration des cicatrices post traumatiques ou post chirurgicale
Le nombre de séances nécessaire sera fonction des paramètres choisis par le médecin et des indications.
Ce traitement est réalisé avec une anesthésie locale sous forme de crème réalisant un masque appliqué au moins une heure avant et parfois complétée d’anesthésie locale par injection.
Les suites sont marquées par un œdème, des rougeurs, des croutes sous la forme de petits en points multiples. L’éviction sociale est de quelques jours à 10 jours suivant le type de peau et les paramètres choisis par le médecin.
La protection solaire doit être rigoureuse et quotidienne dans les 3 mois qui suivent.

AUTRES INTERVENTIONS

La cryolipolyse